Une ruche d’abeille chez soi, pourquoi pas ?


Vous souhaitez produire votre propre miel. Si vous avez un assez grand jardin, vous pouvez envisager d’installer des ruches chez vous. Voici quelques conseils pour bien débuter dans l’apiculture et goûter aux précieuses récoltes de vos abeilles.

Le nombre de ruches idéal

Si vous comptez faire de l’apiculture un simple loisir personnel et familial, 4 à 5 ruches devraient vous suffire. Si vous souhaitez vendre vos produits plus tard et en faire une véritable activité professionnelle, vous pouvez installer autant de ruches que vous le voulez : une vingtaine, une cinquantaine, voire une centaine. Après tout, cela va dépendre du budget que vous êtes prêt à investir, mais aussi de votre objectif. A noter que vous pouvez non seulement utiliser le miel produit par les abeilles, mais également la cire d’abeille. Celle-ci peut être utilisée pour créer des cosmétiques faits maison. Il vous est donc possible de vendre du miel, mais aussi de la cire d’abeille.

Bien choisir le type d’abeille

C’est le point le plus important à définir lorsqu’on veut débuter dans l’apiculture. En France, l’idéal est d’opter pour l’Apis Mellifera Mellifera, connue également sous le nom d’Abeille Noire ou encore d’Abeille locale chez les apiculteurs. En effet, c’est le type d’abeille en parfaite adéquation avec les différents biotopes rencontrés dans la majorité des régions. De plus, vous ferez certainement un grand geste pour cette sous-espèce en voie de disparition. De préférence, achetez vos essaims chez un éleveur.

Privilégier la pose de feuilles de cire d’abeille

La feuille de cire d’abeille est indispensable dans une ruche afin d’apporter aux abeilles une base à la fois solide et régulière. Ainsi, elles pourront facilement y façonner leur ouvrage. De plus, celle-ci contribue à augmenter la production de miel, tout en économisant les réserves des ruches.
Par ailleurs, elle constitue un excellent moyen de préserver l’état de santé des ruches. Facile à installer et à retirer, la feuille de cire d’abeille évite en effet la prolifération des agents pathogènes, à condition bien sûr de la remplacer régulièrement.

Les autres points à considérer

Pour mieux réussir votre projet, vous devez également penser au type et au format de la ruche. Sachez que le marché propose un large choix de ruches : ruches Warré, ruches écologiques, etc. Pour faire le bon choix, tenez compte de votre région.