Comment s’y prendre pour bien adopter un NAC ?


Les nouveaux animaux de compagnie (NAC) séduisent de plus en plus de personnes et de familles. Si vous comptez en adopter un de manière légale, vous devez suivre des démarches strictes. En effet, contrairement aux animaux de compagnie classique (chat ou chien), les NAC peuvent nécessiter des entretiens spécifiques, mais également un niveau de protection adaptée surtout concernant les serpents, l’iguane, etc.

Qu’est-ce qu’un NAC ?

Un NAC est un animal que l’Homme peut élever et adopter. Il ne fait cependant pas partie des animaux de compagnie courants tels que le chat ou le chien. De nombreuses espèces peuvent appartenir à la catégorie des NAC. Il y a par exemple les rongeurs (rats, souris, etc.), les insectes, les poissons, les serpents, les oiseaux, etc. Il faut aussi savoir qu’en l’absence d’une autorisation spéciale, l’adoption par les particuliers de certains animaux peut être interdite dans certains pays comme la France.

Aménager votre maison pour accueillir convenablement l’animal

Selon son espèce, un nouvel animal de compagnie (NAC) peut avoir besoin d’un aménagement spécial pour son logement. Un poisson a par exemple besoin d’un aquarium. Un pogona, connu sous le nom de dragon barbu, est un lézard d’Australie qui doit vivre dans un terrarium. Pour en savoir plus sur le terrarium pour pogona, rendez-vous sur https://www.mon-terrarium.com/terrarium-reptile/terrarium-pogona/. En tout cas, la taille de l’habitation (aquarium, terrarium) d’un NAC et la manière de l’entretenir dépendront de l’espèce que vous comptez adopter. De ce fait, vous devez vous informer au préalable sur les besoins de votre NAC auprès du vendeur ou d’un vétérinaire pour que celui-ci puisse être à l’aise et vivre convenablement. Il faut parfois reproduire l’écosystème dans lequel l’animal est habitué à vivre afin qu’il puisse s’épanouir. Il faut également faire attention à ne pas relâcher une espèce dans la nature, car si elle est invasive, elle va rapidement se propager.

Préparer la nourriture et les soins

Nourrir un NAC n’est pas toujours facile. En effet, il lui faut parfois une nourriture spéciale. Un serpent peut se nourrir de différents rongeurs (rat, souris, lapin, etc.). Pour un lapin domestique, l’alimentation est surtout à base de foin, d’herbes, de fruits et de légumes divers. En ce qui concerne les soins, vous devez fréquemment consulter un spécialiste de l’espèce que vous avez adopté. Un vétérinaire classique peut difficilement dire si votre tarentule est malade ou en bonne santé. Si vous avez ainsi adopté un pogona, vous devez vous tourner vers un vétérinaire spécialisé dans les lézards. Si possible, souscrivez à votre NAC à une assurance afin de pallier toutes éventualités.